Auteur : Benjamin Hecht

J'ai découvert l'urbanisme et son univers au Chili lors d'une année d'échange universitaire. Après avoir travaillé sur des programmes de rénovation urbaine participatif, j'ai poursuivi mes études à Grenoble. Entre le Vercors et la Villeneuve, j'ai été marqué par des auteurs comme Saul Alinski, Mike Davis, Henri Lefebvre ou Walter Benjamin. La question de la participation et de la représentation de la ville m'ont passionné et j'ai alors crée et organisé un festival de court-métrage Urb-VO en partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble (vidéos sont toujours visibles ici : http://www.youtube.com/user/ConcoursUrbeo ). Les thèmes ont portés sur les perceptions de la densités et la question des banlieues. Aujourd'hui basé à Paris, j'exerce le métier de Sociopolitologue-Urbaniste au sein du bureau d'études Repérage Urbain où je travaille sur la production d'études urbaines et la coproduction de territoires. Spécialisé dans les champs de l'habitat et de la concertation, j'ai pris part au développement de Carticipe, une plate-forme cartographique participative pour animer des concertations territorialisées. Au fur et à mesure des expériences en France et à l'étranger, ce dispositif numérique invite repenser les liens entre les acteurs citoyens, politiques et techniques. La recomposition de ces liens est devenue in fine l'un des enjeux structurant du projet.

📚 Recherches universitaires

  • FNAU – Dossier FNAU Villes des intelligences et territoires numériques – 2017

Consulter le document

 

 

 

 

 

 

 

 

  • ADEME – Cahiers méthodologiques de l’AEU2 : la participation citoyenne – 2017

Consulter le document

 

 

 

 

 

 

 

 

  • ENTPE – Carticipe un nouvel espoir (rapport d’étudiants) – 2017

Consulter le document

 

 

 

 

 

 

 

  • IDDRI – Crowdsourcing urbain : quels apports du numérique pour une ville durable et participative ? – 2016

Consulter le document 

 

 

 

 

 

 

  • Nicolas Douay et Maryvonne Prévost – Reconfiguration des pratiques participatives : le cas de « Carticipe » –  2015

Consulter le document

 

 

 

 

 

 

 

 

  • CEREMA – Concertation et PDU – 2015

Consulter le document

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SNCF RÉSEAU, LAURÉAT DES TROPHÉES DE LA PARTICIPATION ET DE LA CONCERTATION

image1

L’entreprise a été désignée lauréate des Trophées de la participation et de la concertation, dans le cadre de la mise en œuvre de l’outil de cartographie participative Carticipe pour le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.

Lire l’article sur scnf-réseau.fr

Pour cette étape du projet, l’équipe de Repérage Urbain a notamment travaillé sur  :

  • Un site « carticipe » ad hoc avec des éléments d’informations vulgariséssncf-reseau-laureat-trophees_carticipe
  • l’organisation des 6 rencontres de concertation avec le grand public avec un format hybride présentation du projet suivi d’ateliers sur cartes par tablées

image3

image4

.

 

A lire : l’avis citoyen sur le PLUI

[Reproduction partielle du texte publié sur le site participation.lametro.fr]

Le 6 novembre 2015, la Métropole lançait l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) et faisait le choix de mettre en place une démarche de concertation ambitieuse et volontariste. Entre avril et juillet 2016, habitants et acteurs du territoire ont été conviés au travers d’ateliers de concertation et de l’outil Carticipe à débattre et échanger sur les grandes orientations pour l’aménagement et le développement du territoire de notre métropole.

Au total, plus 2012 contributions, 1427 commentaires et 15 034 votes ont été déposés sur Carticipe !

Durant tout l’été, les services de la Métropole et l’équipe d’assistance à maitrise d’ouvrage se sont attelés à synthétiser les très nombreuses contributions citoyennes en un avis citoyen.

Transmis dès le 13 juillet 2016 aux services de la Métropole dans une « version technique », cet avis citoyen métropolitain est venu directement allimenter l’élaboration des premières orientations générales du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).

Pour lire l’avis, cliquez sur l’image suivante (vous pouvez également consulter la synthèse de l’avis par territoire directement sur Carticipe : plui-lametro.carticipe.fr) :

77fb2b8ec17c81988df67d82be6c1bbb51417803

 

¿ Qué es Carticipe ?

Carticipe es una plataforma cartográfica participativa creada por nuestra agencia Repérage Urbain (gabinete de sociólogos, geógrafos e urbanistas). Esta tiene como objetivo facilitar la participación ciudadana a la escala de una ciudad o una región y de permitir el debate entre ciudadanos.

lien-demo-espanol

¿ Cómo funciona la plataforma ?

La plataforma ha sido concebida de forma ergonómica y lúdica para favorecer una mayor participación. Asimismo, se apoya en los conceptos de las redes sociales a través las funcionalidades de voto y de comentario permitiendo un debate estructurado.

funcionalidades Carticipe.jpg

Carticipe alimenta procesos de inteligencia colectiva a toda escala de un territorio. La plataforma facilita un tratamiento de datos automatizado (por temáticas y votos) y facilita el análisis de contribuciones masivas.

schema esp 0.PNG

Este cruce de conceptos entre sociología, redes sociales y de cartografía interactiva permite un análisis cualitativo, cuantitativo y espacial permitiendo a los profesionales y decidores políticos identificar las prioridades y pedidos de los ciudadanos por sectores geográficos específicos.

¿ Cómo utilizar Carticipe en el cuadro de un proceso participativo ?

Nosotros consideramos que una concertación pública no se concibe exclusivamente en línea. Carticipe tiene la ventaja de colectar contribuciones que provienen simultáneamente de los internautas y de los talleres in situ. La herramienta ha sido concebida para el análisis cuantitativo, cualitativo y espacial de los contenidos por equipos de sociólogos, urbanistas u otro tipo de profesionales. Carticipe es entonces una herramienta matriz o “pivot” que permite el tratamiento de datos de una concertación masiva con las finalidades de definir un proyecto o de ayudar en la decisión final.

schema-esp-1

Nuestra propuesta :

  • Una plataforma personalizable  

Carticipe es adaptable a múltiples enfoques participativos (logos, colores, slogans, ventana de introducción, temas de debate, opciones de trabajo por fases o por categorías de proyecto, etc…).

schema-esp-2

  • Otro tipo de prestaciones

Nosotros proponemos a la par prestaciones de monitoreo y formaciones llevadas a cabo por nuestra agencia de sociólogos urbanistas. De igual manera, nos apoyamos en una red de consultores locales, sobre diferentes aspectos :

  • Ecosistema de comunicación y mediación numérica (moderación, animación y vulgarización de debates técnicos, animación vía las redes sociales…)
  • Animaciones públicas : talleres de mapeo participativo o de “carticipacion” (en sala o deambulaciones urbanas)
  • Restituciones e informes de los debates (análisis cuantitativo y cualitativo)

Nuestras referencias y enfoques participativos:

Nuestra plataforma ha sido creada en el año 2013 y cuenta con más de veinte experimentaciones en diversas ciudades de Francia y al internacional en el cuadro de proyectos y debates territoriales variados. Nosotros velamos a que, sistemáticamente, sea implementada en el cuadro de un ecosistema participativo local, en el cual nuestra agencia aporta un apoyo metodológico y humano adaptado a las necesidades de nuestros asociados locales.

Haga un clic aquí para poder las referencias más en detalle.

Contact (hablamos español) :

Paola Gonzalez : paola[a]reperageurbain.com

Benjamin Hecht : bh[a]reperageurbain.com

Formulario de contacto : 

Revue de presse Carticipe PLUI Grenoble Alpes Métropole

 

Plus d’articles sur Carticipe à Grenoble sont à lire dans la revue de presse générale.

lessor-padd-et-plui-ou-habitera-t-on-en-2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo. 

telegrenoble

Carticipe PLUI Grenoble - Le PLUI tombe sur la Métropole.png

Revue de presse Carticipe LNPN

Plus d’articles sur Carticipe LNPN sont à lire dans la revue de presse générale.

SNCF Réseau, lauréat des Trophées de la participation et de la concertation   SNCF Réseau.png

lnpn-pqr-print-paris-normandie

à évreux, la SNCF Réseau a organisé une réunion publique au sujet de la ligne nouvelle Paris-Normandie - paris-normandie.fr.png

Le bilan de la concertation grand public Carticipe LNPN est en ligne

Le site carticipe.lnpn.fr a été actif du 15 septembre 2015 au 15 janvier 2016. Il a été accompagné de 6 rencontres publiques sur le territoire du projet.

L’ensemble des contributions recueillies via carticipe.lnpn.fr et lors des rencontres publiques avec atelier de carticipation font l’objet de ce bilan.

Une seconde vague de concertation aura lieu à l’automne 2016.

Page de garde bilan LNPN

Cliquez sur l’image pour lire le bilan

Carticipe pour le SCOT de Sénart : quelques éléments de bilan

Le territoire de Sénart se situe à 35 kilomètres de Paris et s’étend sur 120 kilomètres-carrés (50% d’espaces naturels). Il couvre 12 communes des départements de l’Essonne et Seine-et-Marne et compte environ 120 000 habitants (dont 103 000 en Seine-et-Marne).

Dans l’optique de la révision du Schéma de Cohérence territorial (SCoT), la collectivité a fait appel à Carticipe pour lancer une démarche de concertation sur une carte en ligne de mars à juin 2015. Il s’agit du premier SCoT réalisé avec Carticipe.

Le Schéma de cohérence territoriale (SCoT) est un projet de planification qui définit, à une grande échelle, les grandes orientations des politiques d’aménagement pour l’urbanisme, l’habitat, les déplacements et le commerce, en veillant à la protection et à la valorisation de l’environnement. L’objectif de la révision du SCoT est de pouvoir faire un état de lieux du territoire et déterminer les actions à venir. Notre outil a apporté une nouvelle dimension à l’étude car il intègre le vécu des habitants. L’intégration des usages a amené la collectivité à se pencher sur d’autres problématiques, que nous allons détailler par la suite.

Le principe de l’outil est de traduire sur carte les débats en cours, en accord avec les thématiques choisies par l’agglomération de Sénart : mobilité, développement économique, environnement, habitat et équipements. Durant ce temps de concertation, les participants ont pu faire émerger leur propre diagnostic du territoire. Les idées émises par les carticipants étaient soumises au débat via des votes, favorables ou défavorables, et des commentaires (cliquez ici pour voir les idées plus débattues à Sénart).

En ce qui concerne la communication et l’animation du débat, la collectivité a développé divers initiaves avec notre appui :

  • deux conférences-débats portant sur le logement et l’agriculture
  • une animation en plein air, avec tablettes PC et recueil de contribution en direct, dans le cadre du « Printemps de jardiniers »

printemps jardi 1.jpg

  • deux cafés-rencontres autour des thématiques du ScoT, avec présentation de l’outil Carticipe

20150530_121533.jpg

  • des publications régulières sur les réseaux sociaux (facebook et twitter), sur les sites Internet de l’agglo et ceux des communes, et des communiqués à destination de la presse locale.

facebook senart conf 1

  • Pour finir, une réunion publique a présenté l’analyse des résultats de Carticipe, le 24 septembre 2015.

Finalement, durant ces trois mois de concertation, le site a recueilli :

  • plus de 13 000 visites du site
  • 307 personnes qui ont créé un compte
  • et 454 contributions écrites, dont 304 idées et 150 commentaires (dont 270 idées en relation avec le SCoT, selon l’analyse à posteriori du service urbanisme )

SENART DIAGRAMME GENERAL v2

Le volet mobilité est le thème qui est ressorti le plus avec 113 idées sur 304 au total. Le vélo est d’ailleurs le sous-thème qui concentre le plus de votes (36 idées, nettement devant l’automobile qui recueille 23 idées), avec des commentaires qui suggèrent une véritable attente en terme de « liaisons intercommunales cyclables ». Si bien que la mise en place d’une politique favorisant les mobilités douces est envisagée par l’agglomération.  Les habitants ont soulevé le manque de liaisons entre les villes de l’agglomération (Lien vers exemple de l’avis d’un usager).

carte velo

Localisation des idées « vélos » sur Carticipe Sénart, pirncipalement sur les limites communales

 

Les équipements et services ainsi que le volet environnement sont en deuxième et troisième position, avec respectivement 61 et 59 idées. Le volet développement économique a suscité un peu moins d’intérêt (50 idées), tandis que le volet habitat a eu beaucoup moins de succès auprès des carticipants (21 idées volets habitat).

Après remise et analyse du bilan de la concertation (élaboré par l’équipe Repérage Urbain), la collectivité a ajuster les études du SCOT en cours, afin d’intrégrer les principales préoccupations des carticipants. Puis elle a par la suite  posté sur son site officiel un classement des idées débattues et des réponses sur l’ensemble de thématiques proposées,

Carticipe apparaît donc ici comme un véritable outil d’aide à la décision.

 

Petit bilan de Carticipe Sherbrooke

6ème ville du Québec, Sherbrooke est une ville située au pied des Appalaches, à environ 140 kilomètres à l’est de Montréal et à 50 km au nord de la frontière américaine. Elle compte presque 160 000 habitants et offre de nombreux attraits touristiques. Un organisme paramunicipal, Destination Sherbrooke,  est chargé de développer et diversifier « le récréotourisme » et a souhaité lancer une démarche prospective à grande échelle sur ce thème en s’appuyant sur Carticipe.

Première ville outre-Atlantique à utiliser la plate-forme,  c’est donc un Carticipe « récréotouristique » qui a été lancé pour permettre aux habitants de suggérer des idées pour le développement de la ville. A ce titre, un menu spécial de thématiques et de pictogrammes a été élaboré sur des sujets variés pour créer des « produits de loisirs novateurs » ou pour indiquer ou suggérer des événements.

capture d'écran de Carticipe Sherbrooke

Mais c’est aussi la stratégie de communication qui a permis de générer une mobilisation remarquable sur Carticipe Sherbrooke : après une vague de « foisonnement d’idées » (148 au total) lancée de février à mai 2015, l’équipe innovation et développement a retenu 5 idées pour lancer le concours « la bonne idée » de mai à juin 2015.

Reportage de la télévision locale sur le concours

Reportage de la télévision locale sur le concours « la bonne idée » – 21 mai 2015

Le principe est simple : durant 1 mois les habitants ont été appelés à voter pour la proposition qu’ils aimeraient voir réaliser entre le projet de vélo-rail, de pont-fontaine lumineux, de tyrolienne, de « Sherbrooke plage » et de vague de surf en centre-ville. Largement relayée par la presse écrite et télé, cette opération a permis de mobiliser très largement les habitants : au total près de 1250 inscriptions ont été enregistrées. Après une compétition rude et un véritable raz-de-marée de votes, c’est au final la vague de surf au centre-ville qui verra le jour avec presque 250 votes positifs ! Preuve s’il en est que des démarches virtuelles peuvent belle et bien aboutir à des projets bien réels.

Photo du site de la future

Photo du site proposé pour la future « vague à surf urbaine »

Revue de presse :

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/sherbrooke/archives/2015/05/20150521-194820.html

http://www.lapresse.ca/la-tribune/sherbrooke/201504/21/01-4863051-les-citoyens-invites-a-choisir-une-idee-touristique.php

http://cflx.qc.ca/radio/la-bonne-idee-devoilement-des-5-projets-finalistes-et-lancement-du-vote-du-public/

http://www.estrieplus.com/contenu-bonneidee_tourisme_developpement_carticipe-1355-35909.html

http://www.985fm.ca/regional/nouvelles/destination-sherbrooke-sollicite-les-citoyens-pour-712896.html

Retour sur Carticipe à Saint-Jean-de-Luz : Entrevue avec Manuel de Lara

Conseiller municipal délégué à l’intercommunalité et à la ville numérique auprès du maire à Saint-Jean-de-Luz,  Manuel de Lara revient sur la démarche de concertation dynamique et fédératrice menée pour les Assises de la Culture articulée autour de Carticipe. Manuel de Lara détaille notamment le dispositif mis en place et dresse un bilan de la démarche ainsi que de l’usage de dispositifs participatifs par les collectivités territoriales.

Carticipe à Saint-Etienne : retour sur une démarche originale menée par Kaléido’Scop

Suite à la controverse générée par l’article de Sylvia Zappi publié le 08 décembre 2014 dans le journal Le Monde, l’équipe de Kaléido’Scop a souhaité ouvrir un débat constructif sur le développement du cadre de vie de la ville en utilisant Carticipe.

Lancé le 08 janvier 2015, cette initiative intitulée « Et si on parlait (autrement) de Saint-Etienne » a pour objectif de favoriser l’expression la plus large possible d’opinions, d’idées et de proposition sur le devenir de la ville.

Une arborescence originale a donc été crée pour cet exercice inédit de prospective citoyenne et de débat continu avec notamment des thématiques sur « ce qui va bien et qui mérite d’être souligné » ou encore « Ce que le monde ne verra jamais si vous ne le partagez pas ici ».

Carticipe Saint-Etienne

Carticipe Saint-Etienne

De nouveaux pictogrammes font leur apparition pour alimenter cette démarche, tel que celui portant sur les « initiatives citoyennes, associatives ou collaboratives », ou ceux invitant à une approche « sensible » du territoire tel celui permettant de partager « vos petites histoires » liées à des lieux de la ville.

« petite histoire » partagée sur Carticipe Saint-Etienne

 

Enfin, une synthèse des discussions issues de la carte suivi d’un débat sera organisé dans les locaux de l’entreprise lors de la Biennale du design (2ème quinzaine de mars).

D’ici là, n’hésitez pas à vous rendre sur saint-etienne.carticipe.fr et vous aussi, ouvrez le débat !

 

LAVAL OBTIENT LE LABEL VILLE INTERNET 4@ – MENTION DEMOCRATIE AVEC CARTICIPE

Carticipe était présent aux côtés de la ville de Laval, pour les 15 ans du réseau Ville Internet, le 19 février 2014 à l’Hôtel de ville de Paris. Lors du salon, un stand était installé pour permettre de tester la carte en ligne et en savoir plus sur l’expérience Carticipe à Laval.

De nombreux contacts ont été établis, avec des représentants de diverses villes.

[Mise à jour : Laval obtient le label Ville Internet 4@ – mention Démocratie grâce à Carticipe toutes les informations sur le lien suivant : https://carticipe.net/2014/03/13/laval-obtient-le-label-villes-internet-4-mention-democratie-grace-a-carticipe/ ]

Egalement en ligne la fiche sur Carticipe Laval sur le site Villes internet :

http://www.villes-internet.net/ville/initiative/?no_cache=1&tx_icscommunitywork_pi1%5Bdetails%5D=12291&tx_icscommunitywork_pi1%5Bgroup%5D=392

label-2014-reflet

La synthèse de la concertation Laval 2021 est en ligne

Lancée le 21 février 2012, la plate-forme CARTICIPE a permis d’élargir le public de la concertation pour la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et des projets urbains de la ville de Laval.

Une synthèse détaillée, quartier par quartier et par thématique est aujourd’hui accessible en ligne sur le site de la ville de Laval. Elle permet d’esquisser quelques conclusions par rapport aux préoccupations des lavallois en matière de mobilité, d’équipements publics ou encore d’espaces verts.

Expérience inédite en France, la plate-forme CARTICIPE a été également été mobilisée lors de nombreux ateliers de quartiers ainsi que lors de multiples évènements.

Lien vers le site de la ville de Laval :

http://www.mairie-laval.fr/franc/urbanisme/concertation/index.php?rubid=3&id=22&pgs=03

Kamel Bentahar, associé de Repérage Urbain, explique le principe et le fonctionnement de Carticipe Marseille

Kamel Bentahar, associé de Repérage Urbain, est revenu sur le principe et le fonctionnement de CARTICIPE à l’occasion du lancement de la plate-forme à Marseille en partenariat avec Mars Actu.

Lien vers l’article paru dans Mars Actu :

http://www.marsactu.fr/archi-et-urbanisme/carticipe-un-gain-de-productivite-democratique-32806.html

Vidéo réalisée par Mars Actu expliquant le fonctionnement de CARTICIPE :

Revue de presse de Rue 89 Strasbourg

Lancé le 28 août 2013 en partenariat avec Rue89 Strasbourg, la démarche Strasbourg 2028 a permis de collecter de nombreuses idées de citoyens sur l’avenir de la ville et de son agglomération.

Les suggestions émises par les carticipants font l’objet d’une série d’articles par Rue89 Strasbourg, que vous pouvez consulter en suivant ces liens :

Pourquoi la gare de Strasbourg n’est-elle (pas encore) ouverte à 360° ? 

Strasbourg ville flottante ? Seulement en rêve ! 

Pédaler sans danger sur les boulevards, pas pour demain 

Pourquoi le débit de l’Ill ne sert plus à produire de l’électricité ? 

L’agroquartier ne sera pas l’arme anti-densité de la Robertsau 

Strasbourgeois, vous rêvez d’une ville plus ouverte et agréable au quotidien

Les transports, préoccupation première des Strasbourgeois (analyse générale des contributions dans la thématique Transports en Commun)

Strasbourg 2028 : déjà plus de 200 idées (Premier article sur les contributions, après seulement une semaine de fonctionnement)

Pour aller plus loin, retrouvez également les articles explicatifs initiaux : 

Strasbourg 2028 : vers la concertation 2.0

Strasbourg 2028 : le mode d’emploi